septembre 25, 2021
Web

Qu’est ce qu’un RGPD WordPress et à quoi ça sert exactement ?

De nos jours, l’informatique a envahi notre vie. Tout est devenu informatisé, les relations entre les individus, le commerce, le divertissement… Pour avoir accès à la vie facile, celle d’internet, on doit fournir quelques informations personnelles afin de s’inscrire dans une plateforme, ouvrir un compte dans un réseau social ou un mail, avoir accès à un site…                  

Ces informations sont également appelées les datas. Elles sont composées de toute information directe c’est-à-dire qui a un rapport avec une personne physique ; nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, mail… et de toute information indirecte tel l’identifiant, l’adresse IP…

Qu’est-ce que le RGPD WordPress ? 

Le RGPD est l’abréviation du règlement général sur la protection des données. Ce règlement européen est entré en application le 25 mai 2018. En effet, il consiste à préserver et protéger la vie privée des individus. Un site internet a tendance à collecter et stocker des informations personnelles des internautes qui le naviguent, des données des gens qui se renseignent par remplir un formulaire de contact ou un tchat en ligne mais aussi des datas lors d’une création de compte ou d’un commentaire. Le propriétaire du site internet, est responsable, au plan juridique du traitement de ces données. La confidentialité est devenue l’un des critères les plus importants sur lesquels se base l’internaute pour choisir le site internet qui le convient.quest ce que rgpd wordpress

Les règles à respecter selon le RGPD WordPress :

 Le règlement général de la protection des données exige aux propriétaires des sites internet 5 règles fondamentales :

  • Informer au maximum les personnes concernées sur le traitement des données ;
  • Obtenir l’accord des internautes ;
  • Respecter les droits des individus en question ;
  • Assurer la sécurité du site et des données ;
  • Signer un consentement lié au RGPD et l’hébergeur du site.

L’étape importante qui consiste à informer les personnes du traitement des données dans le site est souvent appelé la politique de confidentialité. La deuxième étape repose sur l’acquisition des internautes c’est-à-dire une preuve qu’ils ont lu et approuvé les conditions préalablement présentées. Cela se fait par le biais des cases à cocher ou dans certains cas par un contrat. Troisièmement, il s’agit évidemment, de bien respecter les droits des personnes, prévus par le règlement général sur la protection des données. Ces droits sont :

  • Le droit à l’information ; 
  • La possession d’une copie des données traitées ; L
  • a mise à jour des données ; 
  • L’opposition à un traitement de données ;
  • La suppression des données traitées et pouvoir récupérer ses données ou une partie.

Quatrièmement, le propriétaire du site web doit sécuriser son site afin d’éviter tout accès non autorisé aux données et leurs pertes. Cinquièmement et dernièrement, une signature d’un accord de sous traitance du RGPD avec l’hébergeur du site doit être effectuée. Le webmaster et l’hébergeur du site web assurent la maintenance du site. Ils ont accès aux données personnelles des internautes, c’est pour cela qu’ils doivent signer une sorte d’accord de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *